Garantir dès aujourd’hui notre avenir numérique !

Une minorité bruyante d'opposants à la téléphonie mobile bloque le déploiement du réseau 5G en Suisse. Ce qui provoquera, dans un avenir proche déjà, une surcharge des données et des trous dans la couverture du réseau. La Suisse perdra ainsi son statut de pays innovant et moderne. Nous ne voulons pas le permettre et demandons au Conseil fédéral d'agir.

Signez la pétition maintenant

Où est l'enjeu ?

La téléphonie mobile est indispensable à notre quotidien professionnel et privé. La population en est d’ailleurs bien consciente : 86% des Suisses et des Suissesses placent les avantages de la téléphonie mobile au premier plan.

Comme toutes les technologies, la téléphonie mobile évolue sans cesse. Sans modernisation des infrastructures, il n'y aurait ni smartphones et ni appels vidéo. Actuellement, une minorité bruyante d'opposants à la 5G bloque le développement du réseau mobile. C'est dangereux :

Une saturation du réseau dans un avenir proche

Les données mobiles doublent tous les 18 mois. Faute de développement du réseau, le volume de données mobiles deviendra bientôt impossible à traiter. Cela signifie une surcharge de données et des trous dans la couverture du réseau.

Pas de nouvelles
applications

La 5G permet de nouvelles applications dans l'agriculture, la mobilité, l'industrie et bien d'autres secteurs. Si son déploiement est bloqué, la Suisse n’en bénéficiera pas.

La Suisse, un pays numérique en développement

Sans infrastructure de base moderne, la Suisse deviendra un pays numérique en développement. Son attrait en tant que place économique diminuera, les entreprises émigreront à l'étranger et des emplois seront perdus.

Signez la pétition maintenant   Pour en savoir plus


Des faits et non des rumeurs

Les décisions doivent se fonder sur les faits. Cependant, les arguments des opposants à la téléphonie mobile se basent trop souvent sur des informations fausses ou incomplètes et attisent délibérément l'incertitude. Tenons-nous en aux faits :

La 5G n'est pas une technologie nouvelle et inexplorée, mais découle d’une évolution de la téléphonie mobile existante. Elle fait l'objet d’intensives recherches depuis plus de 30 ans. La Suisse ne recourra pas aux ondes millimétriques (24+ GHz) et ne rehaussera pas les valeurs limites légales.

Selon l'état actuel des connaissances scientifiques, la téléphonie mobile en général – et par conséquent la 5G – n'est pas nuisible à la santé si les valeurs limites internationales sont respectées. Ce que confirment, entre autres, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Commission internationale sur la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) et de nombreuses autorités sanitaires nationales telles que l'Office fédéral suisse de la santé publique (OFSP). En Suisse, ces valeurs limites sont soumises à un principe de précaution supplémentaire et sont jusqu'à dix fois inférieures à celles de la majorité des autres pays.

Les antennes 5G n’émettent pas de rayonnements différents ou plus puissants que les antennes actuelles. Au contraire : la 5G nécessite moins de rayonnement pour la même quantité de données. Les antennes adaptatives réduisent les immissions pour les personnes n'utilisant pas d'appareil mobile.


En résumé, les avantages de la 5G dépassent de loin les risques.
Vous trouverez nos sources et d’autres faits dans nos questions et réponses et nos articles.

Signez la pétition maintenant

Agir vite !

Dans une démocratie, les décisions ne doivent pas dépendre de quelques-uns au détriment de la majorité. Ne permettons pas à une minorité bruyante ruiner notre prospérité.

C’est pourquoi nous appelons le Conseil fédéral à agir. Nous lui demandons de fixer des conditions cadre permettant à la nouvelle norme 5G d'être disponible rapidement dans une qualité élevée et sur l’ensemble du territoire national, conformément à la volonté d’une majorité de la population. Pour le bien de tous !

Aidez-nous : Signez la pétition ci-dessous

Si le formulaire n'est pas visible, veuillez cliquer ici.

Parlez de la pétition à votre entourage.
Partagez-la dès maintenant : Facebook Twitter | Instagram | LinkedIn